Malheur et impéritie!

« Quel malheur pour vous, docteurs de la Loi,
parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ;
vous-mêmes n’êtes pas entrés,
et ceux qui voulaient entrer,
vous les en avez empêchés. »

Depuis que j’ai entendu pour la première fois cette Parole de Jésus, vers ma douzième année en ce monde, cette Parole résonne en moi comme l’évidence de tous les malheurs dans notre monde! Comment pouvoir prétendre savoir quoi que ce soit sur la seule base de la connaissance humaine? Tout est relatif dans le savoir humain. Notre vie dans ce monde est relative à l’espace temps qui nous entoure et à la physique quantique qui règle notre matière. Nous vivons dans la double spirale de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, l’alpha et l’oméga de Theillard de Chardin, qui se rejoignent, pour notre connaissance humaine, dans le corps glorieux de Jésus Christ: Voie, Vérité, Vie!

Et malheur à tous ceux qui ont la charge de la connaissance et qui ont enlevé cette clé! Jésus Christ ressuscité est la clé de toutes les connaissances humaines. L’oublier ou pire vouloir le cacher est la certitude d’être dans l’impéritie! Et l’impéritie c’est l’aveugle qui veut conduire d’autres aveugles! In fine, l’impéritie c’est la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf! L’impéritie conduit à l’éclatement, à la séparation définitive de l’Ordre qui est Voie, Vérité et Vie! Méditons sur l’impéritie de Judas, l’apôtre félon. …

Et maintenant en toute conscience, débarrassée des soucis de cette vie, regardons clairement ceux qui gouvernent nos vies dans ce monde et n’ayons pas peur de discerner leurs impérities. Non pas pour les accabler mais pour les amener à l’humilité. Car sans l’humilité de nous tous, notre monde court à l’éclatement. Aucun de nous dans ce monde, passé présent et à venir, ne peut prétendre être la Voie la Vérité et la Vie, à part Jésus-Christ.

« … Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ;
celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. … »

Il y a 6 jours nous avons pu méditer cette vérité. Osons maintenant affronter la vérité de notre monde actuel dans cette lumière. L’impéritie conduit au malheur aussi sûrement qu’en physique l’entropie conduit au désordre!

Méditons la Parole d’aujourd’hui:

LECTURES DE LA MESSE

PREMIÈRE LECTURE

« Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde » (Ep 1, 1-10)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Paul, apôtre du Christ Jésus
par la volonté de Dieu,
à ceux qui sont sanctifiés et habitent Éphèse,
ceux qui croient au Christ Jésus.
    À vous, la grâce et la paix
de la part de Dieu notre Père
et du Seigneur Jésus Christ.

    Béni soit Dieu, le Père
de notre Seigneur Jésus Christ !
Il nous a bénis et comblés
des bénédictions de l’Esprit,
au ciel, dans le Christ.

    Il nous a choisis, dans le Christ,
avant la fondation du monde,
pour que nous soyons saints, immaculés
devant lui, dans l’amour.

    Il nous a prédestinés
à être, pour lui, des fils adoptifs
par Jésus, le Christ.

Ainsi l’a voulu sa bonté,
        à la louange de gloire de sa grâce,
la grâce qu’il nous donne
dans le Fils bien-aimé.

    En lui, par son sang,
nous avons la rédemption,
le pardon de nos fautes.

    C’est la richesse de la grâce
    que Dieu a fait déborder jusqu’à nous
en toute sagesse et intelligence.

    Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté,
selon que sa bonté l’avait prévu dans le Christ :

    pour mener les temps à leur plénitude,
récapituler toutes choses dans le Christ,
celles du ciel et celles de la terre.

            – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4, 5-6)

R/ Le Seigneur a fait connaître son salut. (cf. Ps 97, 2a)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !

Jouez pour le Seigneur sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre roi, le Seigneur !

ÉVANGILE

« Cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie » (Lc 11, 47-54)

Alléluia. Alléluia. 
Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur.
Personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Alléluia. (Jn 14, 6)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait :
    « Quel malheur pour vous,
parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes,
alors que vos pères les ont tués.
    Ainsi vous témoignez
que vous approuvez les actes de vos pères,
puisque eux-mêmes ont tué les prophètes,
et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.
    C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit :
Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ;
parmi eux, ils en tueront et en persécuteront.
    Ainsi cette génération devra rendre compte
du sang de tous les prophètes
qui a été versé depuis la fondation du monde,
    depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie,
qui a péri entre l’autel et le sanctuaire.
Oui, je vous le déclare :
on en demandera compte à cette génération.
    Quel malheur pour vous, docteurs de la Loi,
parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ;
vous-mêmes n’êtes pas entrés,
et ceux qui voulaient entrer,
vous les en avez empêchés. »
    Quand Jésus fut sorti de la maison,
les scribes et les pharisiens
commencèrent à s’acharner contre lui
et à le harceler de questions ;
    ils lui tendaient des pièges pour traquer
la moindre de ses paroles.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :