Jésus: le corps sacré!

« Il est écrit :
Ma maison sera une maison de prière.
Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »

La maison de notre âme, c’est notre corps. Et notre âme étant faite à l’image de Dieu, notre corps qui l’abrite est sacré. Il a fallu des générations pour comprendre que le temple de Dieu c’est notre corps. Et c’est Jésus, le premier homme qui le vécut en Vérité. Une âme Sainte dans un corps Saint. Je suis celui qui est! Depuis le péché originel, les êtres humains ont perdu cette claire vision de qui ils sont. Beaucoup, cherchent à embellir leur vérité, non pas pour tromper leurs prochains, mais dans le fol espoir de se donner le courage de vaincre leurs peurs. … Beaucoup, et de tous temps, cherchent délibérément à tromper leurs prochains pour en tirer un seul profit pour eux-mêmes, sans aucun esprit de partage. Ces derniers fardent leur vérité sans se laver pour se purifier. Leur corps devient un masque qui cache la puanteur de leur âme. Ils ont fait de la maison de Dieu une caverne de bandits!…

Jésus comprend ceux qui cherchent à embellir leur vérité et va les aider à se débarrasser de leurs peurs de ne pas bien faire, de ne pas être à la hauteur de leur destin. Avec eux il est patient et compatissant. Et il est dans la Joie quand ces derniers n’ont plus besoin d’embellir leur vérité, car ils l’ont trouvée telle qu’elle est! …

Jésus est triste à en mourir de ceux qui s’entêtent à ne pas chercher leur vérité et trompent délibérément leurs prochains pour se faire valoir à leurs détriments! Car Jésus, le Fils de Dieu est l’ami de tous les êtres humains, et il donne sa vie dans ce monde pour nous tous, toutes générations passées, présentes et à venir. Et sa souffrance dans ce monde est infinie pour tous ceux qui veulent se perdre et font de leurs maisons des cavernes de bandits où Dieu, notre Père, n’est pas le bienvenu!…

Sans l’aide de Jésus, nous nous trompons tous sur nous-mêmes. …

Seront sauvés, ceux qui acceptent de se voir tels qu’ils sont et surmonteront leurs peurs grâce à la prière journalière de demande et d’action de grâce à notre Père. Ils resteront éternellement dans son Amour …

Seront perdus, ceux qui s’entêtent à ne pas vouloir se voir tels qu’ils sont et tireront profit sans partage de leurs prochains grâce au mensonge et la haine. Ils resteront éternellement hors de l’Amour de notre Père …

Méditons la Parole d’aujourd’hui:

LECTURES DE LA MESSE

PREMIÈRE LECTURE

« Je pris le petit livre de la main de l’ange, et je le dévorai » (Ap 10, 8-11)

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean

Moi, Jean,
    la voix que j’avais entendue, venant du ciel,
me parla de nouveau et me dit :
« Va prendre le livre ouvert
dans la main de l’ange
qui se tient debout sur la mer et sur la terre. »
    Je m’avançai vers l’ange
pour lui demander de me donner le petit livre.
Il me dit :
« Prends, et dévore-le ;
il remplira tes entrailles d’amertume,
mais dans ta bouche il sera doux comme le miel. »
    Je pris le petit livre de la main de l’ange,
et je le dévorai.
Dans ma bouche il était doux comme le miel,
mais, quand je l’eus mangé,
il remplit mes entrailles d’amertume.
    Alors on me dit :
« Il te faut de nouveau prophétiser
sur un grand nombre de peuples,
de nations, de langues et de rois. »

            – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 118 (119), 14.24, 72.103, 111.131)

R/ Qu’elle est douce à mon palais, ta promesse ! (Ps 118, 103a)

Je trouve dans la voie de tes exigences
plus de joie que dans toutes les richesses.
Je trouve mon plaisir en tes exigences :
ce sont elles qui me conseillent.

Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche,
plus qu’un monceau d’or ou d’argent.
Qu’elle est douce à mon palais ta promesse :
le miel a moins de saveur dans ma bouche !

Tes exigences resteront mon héritage,
la joie de mon cœur.
La bouche grande ouverte, j’aspire,
assoiffé de tes volontés.

ÉVANGILE

« De la maison de Dieu, vous avez fait une caverne de bandits » (Lc 19, 45-48)

Alléluia. Alléluia. 
Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ;
moi, je les connais, et elles me suivent.
Alléluia. (Jn 10, 27)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    entré dans le Temple,
Jésus se mit à en expulser les vendeurs.
Il leur déclarait :
    « Il est écrit :
Ma maison sera une maison de prière.
Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »
    Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner.
Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables,
cherchaient à le faire mourir,
    mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ;
en effet, le peuple tout entier,
suspendu à ses lèvres, l’écoutait.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :